Hacia una teoría crítica de la democracia, entre ciencias de la comunicación y filosofía política: opinión, razón y emociones

Philippe Corcuff

Resumen

El presente artículo trata de clarificar las relaciones entre las nociones de opinión, razón y emociones en la perspectiva de una renovación democrática de las teorías críticas. El asunto pasa por varias etapas: La República de Platón, la sociología de Pierre Bourdieu, la filosofía democrática de Jacques Rancière, la ciencia social de la opinión de Gabriel Tarde y otras varias fuentes que bosquejan una razón humilde y sensible. (Charles Péguy, Max Horkheimer y Theodor Adorno, Maurice Merleau-Ponty, Geneviève Fraisse, los teóricos del care y Sofía Wahnich)

Palabras clave

comunicación, emociones, filosofía política, opinión, razón, teoría crítica

Texto completo:

PDF

Referencias

Atlan, Henri (1986), Á tort ou à raison. Intercritique de la science et du mythe, Paris, Seuil.

Boltanski, Luc, Nancy Fraser y Philippe Corcuff (2015/2016), Dominación y emancipación. Una crítica radical del capital sin nostalgia estatista, debate entre Luc Boltanski y Nancy Faser presentado por Philippe Corcuff, Buenos Aires, Editorial Capital Intelectual, Col. « Capital intelectual », serie « La prosa del mundo ».

Bourdieu, Pierre (1972), « Les doxosophes », Minuit, n° 1, novembre, pp. 26-45.

Bourdieu, Pierre (1980/1973), « L’opinion publique n’existe pas », dans Pierre Bourdieu Pierre, Questions de sociologie, Paris, Minuit, pp. 222-235.

Bourdieu, Pierre (1996), « Sociologie et démocratie », Zellige [Service culturel, scientifique et de Coopération de l’Ambassade de France au Maroc], n° 3, octobre, http://www.homme-moderne.org/societe/socio/bourdieu/Bsocdemo.html.

Bourdieu, Pierre (1997), Méditations pascaliennes, Paris, Seuil, Coll. « Liber ».

Bourdieu, Pierre (2001/1981), « La représentation politique », dans Pierre Bourdieu Langage et pouvoir symbolique, Paris, Seuil, Coll. « Points Essais », pp. 213-258.

Castoriadis Cornelius (2012), « Chris Marker-Cornelius Castoriadis : une leçon de démocratie » [entretien filmé de 1989], site d’information Mediapart, vidéo et retranscription écrite mises en ligne le 8 août 2012, https://www.mediapart.fr/journal/france/060812/chris-marker-cornelius-castoriadis-une-lecon-de-democratie.

Champagne Patrick (1990), Faire l’opinion. Le nouveau jeu politique, Paris, Minuit, Coll. « Le sens commun ».

Corcuff, Philippe (2001), « Les Lumières tamisées des constructivismes. L’humanité, la raison et le progrès comme transcendances relatives », Revue du M.A.U.S.S., n°17, premier semestre, pp. 158-179, http://www.cairn.info/revue-du-mauss-2001-1-page-158.htm.

Corcuff, Philippe (2009), « Pour une refondation non-fondationnelle de la démocratie : l’hypothèse des «transcendances relatives» », dans Anne Trépanier (dir.), La rénovation de l’héritage démocratique. Entre fondation et refondation, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa/University of Ottawa Press, pp. 160-176.

Corcuff, Philippe (2012), Où est passée la critique sociale ? Penser le global au croisement des savoirs, Paris, La Découverte, Coll. « Bibliothèque du MAUSS ».

Corcuff, Philippe (1995/2013), Las nuevas sociologías. Principales corrientes y debates, 1980-2010, presentación por Gabriel Kessler, Buenos Aires, Siglo XXI Editores, Col. « Sociología y política », serie « Rumbos teóricos ».

Corcuff, Philippe (2014), « Nos prétendues «démocraties» en questions (libertaires). Entre philosophie politique émancipatrice et sociologie critique », site Grand Angle, mis en ligne le 5 mai 2014, http://www.grand-angle-libertaire.net/nos-pretendues-democraties-en-questions-libertaires-philippe-corcuff/.

Corcuff, Philippe (2015a), Enjeux libertaires pour le XXIe siècle par un anarchiste néophyte, Paris, Éditions du Monde libertaire.

Corcuff, Philippe (2015b), “¿Qué ha pasado con la teoría crítica? Problemas, intereses en juego y pistas“, Cultura y Representaciones Sociales, año 9, número 18, marzo, http://culturayrs.org.mx/revista/num18/Corcuff15.pdf.

Derrida, Jacques (1993), Spectres de Marx, Paris, Galilée.

Fabiani, Jean-Louis (2016), Pierre Bourdieu. Un structuralisme héroïque, Paris, Seuil, Coll. « La couleur des idées ».

Favre, Pierre (1989), Naissances de la science politique en France, 1870-1914, Paris, Fayard, Coll. « L’espace du politique ».

Foucault, Michel (2001/1977), « Pouvoirs et stratégies » [entretien avec Jacques Rancière], dans Michel Foucault, Dits et écrits II, 1976-1988, Paris, Gallimard, Coll. « Quarto », pp. 418-428.

Fraisse, Geneviève (1995/1989), Muse de la Raison. Démocratie et exclusion des femmes en France, Paris, Gallimard, Coll. « Folio Histoire ».

Gaxie, Daniel (1978), Le cens caché. Inégalités culturelles et ségrégation politique, Paris, Seuil.

Grunberg, Gérard (1991), « Les ennemis de l’opinion. L’opinion publique, les politologues et le suffrage universel », Le Débat, n° 66, septembre-octobre, pp. 41-49.

Horkheimer, Max (1996/1937), Théorie traditionnelle et théorie critique, Paris, Gallimard, Coll. « TEL ».

Horkheimer, Max et Theodor Adorno (1983/1944), La dialectique de la Raison, traduit de l’allemand par Éliane Kaufholz, Paris, Gallimard, Coll. « TEL ».

Kant, Emmanuel (1991/1784), « Réponse à la question : Qu’est-ce que les Lumières ? », dans Emmanuel Kant, Vers la paix perpétuelle. Que signifie s’orienter dans la pensée ? Qu’est-ce que les Lumières ? et autres textes, traduit de l’allemand par Jean-François POIRIER et Françoise Proust, Paris, GF-Flammarion, pp. 41-51.

Karsenti, Bruno (1993), « Introduction » à Gabriel Tarde, Les lois de l’imitation, Paris, Kimé, pp. VII-XXVI.

Katz, Elihu (1993), « Influence et réception chez Gabriel Tarde. Un modèle pour la recherche sur l’opinion et la communication » [communication de septembre 1991], Hermès. Cognition Communication Politique, n° 11-12, pp. 265-274.

Laugier, Sandra (2004), Une autre pensée politique américaine. La démocratie radicale d’Emerson à Stanley Cavell, Paris, Michel Houdiard.

Laugier, Sandra (2009), « Le sujet du care : vulnérabilité et expression ordinaire », dans Pascale Molinier, Sandra Laugier et Patricia Papermann (dir.), Qu’est-ce que le care ? Souci des autres, sensibilité, responsabilité, Paris, Payot, Coll. « Petite Bibliothèque », pp. 159-200.

Le Bon, Gustave (1905/1895), Psychologie des foules, Paris, Éditions Félix Alcan, repris sur internet dans le cadre de la collection « Les classiques des sciences sociales » (Québec, Canada), http://classiques.uqac.ca/classiques/le_bon_gustave/psychologie_des_foules_Alcan/Psycho_des_foules_alcan.pdf.

Lordon, Frédéric (2015), Imperium. Structures et affects des corps politiques, Paris, La Fabrique.

Manin, Bernard (1995), Principes du gouvernement représentatif, Paris, Calmann-Lévy.

Mathieu, Lilian (2011), La démocratie protestataire. Mouvements sociaux et politique en France aujourd’hui, Paris, Les Presses de SciencesPo, Coll. « Nouveaux débats ».

Merleau-Ponty, Maurice (1992/1945), Phénoménologie de la perception, Paris, Gallimard, Coll. « TEL ».

Molinier, Pascale, Sandra Laugier et Patricia Papermann (dir.) (2009), Qu’est-ce que le care ? Souci des autres, sensibilité, responsabilité, Paris, Payot, Coll. « Petite Bibliothèque ».

Ogien, Albert et Sandra Laugier (2014), Le principe démocratie. Enquête sur les nouvelles formes du politique, Paris, La Découverte.

Papermann, Patricia et Sandra Laugier (dir.) (2005), Le souci des autres. Éthique et politique du care, Paris, Editions de L’Ehess, Coll. « Raisons pratiques ».

Passeron, Jean-Claude (2006/1991), Le raisonnement sociologique. Un espace non-poppérien de l’argumentation, Paris, Albin Michel, Coll. « Bibliothèque de «L’Évolution de l’humanité» ».

Péguy, Charles (1993/1901), « De la raison », dans Charles Péguy, Notre jeunesse, Paris, Gallimard, Coll. « Folio Essais », pp. 63-91.

Platon (1966), La République, traduit du grec ancien par Robert Baccou, Paris, GF/Flammarion.

Rancière, Jacques (1983), Le philosophe et ses pauvres, Paris, Fayard.

Rancière, Jacques (1995), La Mésentente. Politique et Philosophie, Paris, Galilée.

Rancière, Jacques (1998/1990), Aux bords du politique, Paris, La Fabrique.

Rancière, ,Jacques (2005), La haine de la démocratie, Paris, La Fabrique.

Rousseau, Jean-Jacques (1966/1762), Du contrat social, Paris, Garnier-Flammarion.

Tarde, Gabriel (1989/1901), L’opinion et la foule, Paris, PUF, Coll. « Recherches politiques ».

Tarde, Gabriel (1993/1890), Les lois de l’imitation, présentation de Bruno Karsenti, Paris, Kimé.

Thiec, Yvon J. (1981), « Gustave Le Bon, prophète de l’irrationnalisme de masse », Revue française de sociologie, vol. XXII, n° 3, juillet-septembre, pp. 409-428, http://www.persee.fr/doc/rfsoc_0035-2969_1981_num_22_3_3438.

Traïni, Christophe (dir.) (2009), Émotions… Mobilisation !, Paris, Les Presses de SciencesPo, Coll. « Sociétés en mouvement ».

Traïni, Christophe (2009), « L’opposition à la tauromachie », dans Christophe Traïni (dir.), Émotions… Mobilisation !, Paris, Les Presses de SciencesPo, Coll. « Sociétés en mouvement », pp. 193-213.

Traïni, Christophe et Johanna Siméant (2009), « Pourquoi et comment sensibiliser à la cause ? », Introduction à Christophe Traïni (dir.), Émotions… Mobilisation !, Paris, Les Presses de SciencesPo, Coll. « Sociétés en mouvement », pp. 11-34.

Wahnich, Sophie (2008), La longue marche du peuple. 1792. Naissance de la République, Paris, Payot, Coll. « Critique de la politique ».

Wittgenstein, Ludwig (1990), Remarques mêlées [remarques de 1914 à 1951], traduit de l’allemand par Gérard Granel, Mauvezin, Trans-Europ-Repress [édition bilingue allemand-français].

Wittgenstein, Ludwig (2004), Recherches philosophiques [manuscrits de 1936-1949], traduit de l’allemand par Françoise Dastur, Maurice Élie, Jean-Luc Gautero Dominique Janicaud et Élisabeth Rigal, Paris, Gallimard, Coll. « Bibliothèque de philosophie ».

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.